Je sommes tou[te]s le cortège de tête

jeudi 23 juin 2016
Dernière modification : jeudi 23 juin 2016

En fin de mission intérimaire ou en bouche-trou vacataire, en demi-sommeil au taff ou en file d’attente à la CAF, en double-peine de TIG ou en labeur d’apprenti alterné, en CDD à perpète ou en eugénique pré-retraite, en carence d’arrêt maladie ou en free-lance sans préavis, en auto-entreprise – 25% de sa poche ou en CDI placardisé sous cloche, en blazer de vigile aux aguets ou en quémandeur de menue monnaie, en vrai emploi fictif de stagiaire ou en curatelle surnuméraire, en bidonneur de CV pour DRH ou en chantier au black à l’arrache, en néo- crypto-étudiant à l’essai ou en boulot d’appoint au taquet...

demandons la lune ! et prenons la thune !

En solde monstre débiteur ou en fin de droit chômeur, en conjoint à charge pour la sécu ou en privé d’allocs pour trop perçu, en heures sup’ informelles ou en interlude à temps partiel, en co-worker à ses frais ou en surqualifié au rabais, en démarcheur à domicile ou en casting d’une fois sur mille, en télé-lumbago chronique ou en citron pressé geek, en volontaire bénévole de fan-zone ou en co-pilote de vidéo-drone, en obligé du commerce dominical ou en burn-out quasi létal, en saisonnier à la petite semaine ou en migrant jeté à la benne, en plumitif pigeonné sous presse ou en supplétif à usage express...

united colères of précaires

Je sommes tou[te]s le cortège de tête, united colères of précaires

Adresse originale de l'article : http://www.cip-idf.org/spip.php?article8223