Mardi 14 juin

lundi 30 mai 2011
Dernière modification : dimanche 12 juin 2011

19h Sur les centres d’hébergement d’urgence et de réinsertion sociale, infos diverses, écoute d’une enquête radiophonique, puis circulation de la parole, au Rémouleur, 106 rue Victor Hugo, Bagnolet, M° Robespierre ou Gallieni.

Dans le cadre d’un cycle sur la ville, il s’agit cette fois de s’intéresser aux dispositifs mis en place par l’Etat pour gérer et contrôler les populations pauvres et précaires. Le CHRS du Pré-Saint-Gervais donne une image de l’organisation du travail dans la métropole. Ici, la plupart travaillent ou cherchent un emploi, dans toute la région parisienne, dans les secteurs d’activités les plus précaires : vigile, cariste, aide à domicile, ménage en entreprise, trieur de nuit, jardinier, etc. Nous réfléchirons sur le rôle donné à l’insertion professionnelle dans l’organisation des centres d’hébergements. Et sur la manière dont l’emploi organise le temps des résidents.

« Le foyer donne l’impression de ne pas avoir de dedans, de n’être qu’un maillon de l’organisation du dehors, de la ville et des normes qui l’organisent. »

Adresse originale de l'article : http://www.cip-idf.org/spip.php?article5648