Changer d’axe : une salariée du Pôle emploi qui agit et parle contre cette entreprise

vendredi 26 février 2010
Dernière modification : lundi 9 avril 2012

Superbe ! Du son, des mot qui nous sortent enfin du bruit constant sur le « dysfonctionnement » du Pôle, un brouillage qui empêche de voir comment et pourquoi Pôle emploi fonctionne. Parler vrai est possible.

Pôle précarise ? Pas de choix. Dedans [1] et contre. Lors d’un arrêt maladie revendiqué, une salariée de Pôle emploi, que l’on sent fidèle à ce qu’elle fut avant d’y travailler, il y a des décennies, lorsqu’elle était chômeuse, fidèle aux ayants droits méprisés et radiés, comme à ces grèves [2] qui refusent la logique comptable et cette chiennerie de rationalité néolibérale [3], ce cynisme trop tranquille des maîtres, contribue à l’archipel des résistances des chômeurs, des précaires, des intermittents, des travailleurs pauvres, de chaque passant par le Pôle, un foule de riens. Elle s’y colle, sur la toile, en contribuant au site http://www.recours-radiation.fr/, et ailleurs. Sur France Inter, elle témoigne de l’organisation « folle » du Pôle, machine qui rend malade, tue, organise le contrôle social et l’exclusion des chômeurs.
Loin d’être le service public qui accompagnerait 4 millions de demandeurs d’emploi (toutes catégories confondues), le Pôle contrôle et exclut. Elle le dit,

Madame, merci. Tu rends joyeux.


Refusons le contrôle des chômeurs, qu’ils soient avec ou sans-papiers ! (Mcpl, Rennes)

« Répétition de l’indû », Unedic zone de non-droit

Lettre ouverte de quelques précaires aux conseillers de Pôle Emploi, Mcpl, Rennes

Pôle emploi : De l’autre côté du miroir. Perspectives de fraternisation entre chômeurs et « conseillers à l’emploi », Le sabot, outil de liaison locale sur Rennes et ses environs, n° 2.


Nous sommes les media :

La coordination des intermittents et précaires est menacée d’expulsion par la ville de Paris. Pour plus d’informations, lire la pétition pour le relogement signable en ligne :

Nous avons besoin de lieux
pour habiter le monde

.

Merci de signer et faites savoir !


Pour ne pas se laisser faire, agir collectivement :

Permanence CAP d’accueil et d’information sur le régime d’assurance-chômage des intermittents du spectacle. Envoyez questions détaillées, remarques, analyses à cap cip-idf.org

Permanences précarité. Adressez témoignages, analyses, questions à permanenceprecarite cip-idf.org

Les lundi de 15h à 17h30
à la CIP, 13 bd de Strasbourg, M° Strasbourg Saint-Denis
Tel 01 40 34 59 74

Adresse originale de l'article : http://www.cip-idf.org/spip.php?article4903