Communiqué de la 69ème heure : Nous piétinerons le MEDEF tant que le MEDEF piétinera nos droits.

lundi 28 juin 2004
Dernière modification : mardi 29 juin 2004

28 JUIN 2004
4ème jour d’occupation du toit du MEDEF

Nous, collectif d’occupation regroupant intermittents, chômeurs et précaires entamons notre 69ème heure de présence sur le toit du MEDEF.

Notre action d’occupation montre bien qu’une fois de plus, le Ministre de l’emploi et de la cohésion sociale ne prend pas ses responsabilités : refuser l’abrogation du protocole et l’ouverture de réelles négociations met en relief l’incapacité - serait-elle volontaire ? - du gouvernement à imposer des vraies réformes concertées, réfléchies en lien avec les pratiques d’emploi qui sont celles des intermittents et communes à différents secteurs d’activités.

A cette heure, nous n’avons obtenu aucune satisfaction concernant nos revendications :

- le MEDEF n’a pas retiré sa signature du protocole d’accord du 26 juin 2003 ni de la convention Unédic 2004.

- Aucune abrogation n’a été annoncée. Jean Louis Borloo ne répond pas à notre demande de mise en place d’une table ronde sur la réforme de l’Assurance Chômage réunissant l’ensemble des concernés : partenaires sociaux, organisations syndicales et patronales non représentées, coordinations d’intermittents et précaires, associations de chômeurs, et tous les usagers de l’Unedic, dans les structures qu’ils se sont données.

- La préfecture de Police bloque le cordon sanitaire que nous demandons, et fait évacuer violemment tous ceux qui nous soutiennent devant les portes du Medef « au nom de notre sécurité civique ».

Nous restons plus que jamais mobilisés pour défendre de nouveaux droits collectifs afin que cesse la précarisation programmée et appliquée par le MEDEF et le gouvernement.

Nous appelons à la multiplication des actions dans tous les lieux (grands et petits) où se décident notre sort.

Demain commence Avignon, tribune internationale, que nous saurons saisir pour diffuser, expliquer, défendre l’ensemble de nos propositions élaborées depuis 12 mois de lutte.


Nos actions ne connaissent pas de pause.

Ce que nous défendons, nous le défendons pour tous.

Coordination des intermittents et précaires d’Île-de-France

14 quai de Charente 75019 Paris / 01 40 34 59 74 / http://cip-idf.org

Adresse originale de l'article : http://www.cip-idf.org/spip.php?article1535