CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2019  >  Autres communiqués  >  Actions pour le droit au chí´mage í Auch, Lille, Noisy-le-Grand (93) et Toulouse

Actions pour le droit au chí´mage í Auch, Lille, Noisy-le-Grand (93) et Toulouse

Publié, le jeudi 28 mars 2019 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : vendredi 29 mars 2019


Aprí¨s diverses initiatives de lutte dans l’hexagone [1], l’interpellation de la ministre du travail [2] et d’autres actions, de nouvelles actions ont eu lieu ce jeudi 28 mars í Auch, Lille, Toulouse et Noisy-le-Grand (93).

Nous exigeons l’abrogation du décret du 30 décembre [3]qui
- planifie les radiations et les sanctions í l’encontre des chí´meurs et précaires
- va fabriquer de nouveaux chí´meurs privés d’allocation
- détruit la mission d’accompagnement de Pí´le Emploi au profit de missions de contrí´le et sanctions

í€ Lille

La DIRECCTE (direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) est occupée par Interluttants59-62 [4], Gilets Jaunes Lille, Gilet jaune du Nord 59/62, Gilets Jaunes - Hauts de France, Sud santé-sociaux 59.

í€ Toulouse

Aprí¨s quatre occupations réussies [5], l’action du collectif chí´meurs précaires au Pí´le emploi Jolimont a aujourd’hui buté sur un obstacle : sur les consignes de la direction régionale, les portes ont été fermées et gardées par la police.

En Ile-de-France

L’immeuble Pluton de la direction régionale IdF de Pí´le emploi, í Noisy le Grand, a été occupée. Nous y avons interrompu le comité d’établissement régional de Pí´le emploi.

Une vidéo

Communiqué de l’action Ile-de-France í l’appel des asso de chí´meurs AC !, APEIS, MNCP et CGT chí´meurs, des syndicats de Pí´le Emploi CGT, SNU, Solidaires, de la CIP-IdF, des Gilets jaunes intermittent.es, chomeur.es, précaires

Aujourd’hui, jeudi 28 mars, nous sommes une centaine de personnes, chomeur.es, précaires, agent.es de Pí´le emploi, salarié.es en CDI et CDD, intermittent.es, intérimaires, qui occupons la direction régionale íŽle-de-France de Pí´le emploi.

Nous venons manifester notre désaccord et notre colí¨re concernant le sort réservé aux chí´meuses, chí´meurs et salarié.es privé.es d’emploi dans notre pays.
Depuis trop longtemps, les chí´meurs et précaires voient leurs droits se dégrader et leurs indemnités baisser.

Le décret du 30 décembre dernier les assimile í des criminels, responsables de leur situation, sommés de se justifier avant d’íªtre démis de leurs droits et jeter dans la misí¨re.
Le gouvernement démantí¨le le droit social, attaque tous les services publics et tous les organismes sociaux. Il est en train d’organiser la mise en faillite et le démantí¨lement de l’assurance chí´mage.

Partout en France, depuis le début de l’année comme aujourd’hui, des actions sont organisées pour dénoncer ces réformes antisociales et défendre les droits des chí´meurs. Et ce n’est qu’un début. Face í l’intransigeance du gouvernement, nous opposons notre détermination et nous continuerons í manifester notre colí¨re tant qu’il le faudra.

Nous exigeons :

  • l’abrogation du décret publié le 30 décembre qui intensifie les mesures de contrí´le et aggrave les sanctions contre les chí´meur.es jusqu’aux radiations et suppressions des allocations,
  • l’abrogation de la lettre de cadrage du gouvernement sur la renégociation de la convention de l’assurance chí´mage.

Nous refusons :

  • toute économie sur le dos des chí´meur.es dans le cadre des futurs décrets du gouvernement suite í l’échec organisé des négociations sur l’assurance chí´mage,
  • la financiarisation de l’Unedic et la spéculation sur sa dette,
  • la mise sous tutelle de l’Unedic par l’í‰tat,
  • la suppression des cotisations salariales et patronales.

Nous sommes déterminé.es í poursuivre nos actions pour obtenir satisfaction, l’arríªt des contrí´les et des sanctions, et l’indemnisation de toutes les formes de chí´mage.

Auch

Occupation de Pí´le Emploi par une vingtaine de personnes, chí´meurs, précaires, intermittents, gilets jaunes, CGT et Solidaires.

AUSTERITE, CHOMAGE, PRí‰CARITE, AGIR PLUTOT QUE SUBIR !

Aprí¨s l’échec des négociations de l’Assurance Chí´mage-UNEDIC, syndicats et patronat ne s’étant pas mis d’accord, le gouvernement doit reprendre la main pour imposer les 3,9 milliards d’économie qu’il souhaite faire sur le dos des chí´meurs-es.
Ces économies visent notamment celles et ceux qui sont employé-es í temps partiel ou de manií¨re discontinue et dont la survie dépend dans le míªme temps d’une allocation.
Parce que cette nouvelle mesure d’austérité est inacceptable !

NOUS, chí´meurs-es, précaires et Gilets jaunes du Gers, appelons í la mobilisation dans le cadre de cette journée d’action nationale sur l’assurance chí´mage

CONTRE :
- le décret de la honte du 30 décembre dernier aggravant les sanctions et les radiations des demandeurs d’emploi.
- la lettre de cadrage du gouvernement imposant 3,9 milliards d’économies sur le dos des chí´meurs-es et des précaires.
- la fnanciarisation de l’Unedic et la spéculation sur sa dette.
- la mise sous tutelle de l’assurance chí´mage (l’UNEDIC) par l’í‰tat.
- la suppression de NOS cotisations qui grí¨ve le budget de notre systí¨me de protection sociale.
- L’obligation pour un demandeur d’emploi d’accepter n’importe quel emploi sans tenir compte de son salaire antérieur et sans référence í sa qualifcation.
- la politique de criminalisation des chí´meurs-es et des précaires.
- la suppression de 4000 postes í Pí´le Emploi d’ici 2022 sous prétexte de numérisation des services.
- la disparition í terme de cette caisse d’assurance chí´mage solidaire, au proft d’assurances privées complémentaires réservées aux riches. Aujourd’hui 6 chí´meurs-es sur 10 ne sont pas indemnisé-es ! Les 6 millions de chí´meurs-es ne sont pas responsables de leur situation, et il y a 20 chí´meurs-es pour un poste vacant.

POUR :
- que 10 chí´meurs-es sur 10 soient indemnisé-es au minimum au SMIC.
- la fn des exonérations des cotisations sociales (partie mutualisée de NOS salaires)
- l’arríªt des contrí´les et des radiations.
- un vrai service public de l’emploi au service des chí´meurs-es avec des moyens humains tournés vers le conseil. (Pí´le Emploi sous traite avec des boites privées. Par ex : Ingeus-Tigari suit 120 000 chí´meurs qui lui rapportent chacun entre 500 et 1200 €/an, soit un total de 60 millions í 140 millions/an !)
- La liberté de choisir notre avenir professionnel

DE L’ARGENT, IL Y EN A :
- ISF (Impí´t de Solidarité sur la Fortune supprimé) = 5 milliards
- CICE (Crédit Impí´t Compétitivité Emploi) 2019 = 40 milliards
- le montant de l’évasion fscale est estimé í + de 80 milliards par an
- les dividendes versés aux actionnaires du CAC 40 ( 40 plus grosses entreprises franí§aises) s’élevaient en 2018 í 57 milliards .
- Et en termes comptables, l’assurance chí´mage, fnancée par les cotisations sociales (sur chaque fche de paye) se porte bien !
Son budget serait í l’équilibre si l’assurance chí´mage ne payait pas les 2/3 du fonctionnement de Pí´le Emploi (3,5 milliards par an !). Et c’est pour cela que l’UNEDIC s’est endettée auprí¨s de banques privées sans nous consulter, et que nous payons en plus les intéríªts de cette dette !
C’est contre l’évasion fiscale qui ne cesse d’augmenter qu’il faut renforcer les contrí´les.
Il faut mettre fn aux cadeaux fiscaux des plus riches et redistribuer la richesse pour fnancer la protection sociale et de vrais Services Publics !

PARTAGE DES RICHESSES, PAS DE LA MISíˆRE !

Groupe chí´meurs-es, précaires et gilets jaunes en ACTION





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0