CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Commissions  >  Droits des intermittents (CAP)  >   Avis ! Les recalculés des congés maternité et maladie s’organisent

Avis ! Les recalculés des congés maternité et maladie s’organisent

Publié, le mardi 21 juillet 2009 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mercredi 4 novembre 2009


Avis de recherche !

On nous bloque nos allocs sans nous prévenir, on nous les baisse de 30% voir plus, sans explication, réagissons !

Suite í une « erreur informatique » de Pí´le emploi-indemnisation (ex-Assedic) dans le mode de prise en compte des congés maternité et maladie pour le calcul de l’Indemnité Journalií¨re, plusieurs centaines d’intermittent(e)s sont sommés de rembourser des « trop perí§us » sur leurs allocations chí´mage.

Selon Pí´le emploi, en région parisienne 195 allocataires ayant ouvert des droits entre le 26 octobre 2008 et le 16 avril 2009 seraient concernés par ce recalcul. Combien sur la France entií¨re ?

Nous, les recalculés du congé maladie ou maternité, retrouvons-nous et unissons-nous pour contester ce rackett organisé, ne pas le subir seul dans son coin dans la culpabilité et la peur. Nous ne sommes pas en faute : nous subissons les « erreurs » de Pole emploi comme nous subissons les protocoles Unedic de 2003 et 2007, sans avoir voix au chapitre et au péril de notre survie.

Quelques uns d’entre nous ont commencé í s’organiser en collectif et proposent des actions juridiques communes. Plus nous serons nombreux mieux nous pourrons faire valoir nos droits.

Exigeons l’annulation de ces « trop perí§us ».

Au-delí de l’« erreur », contestons ce mode de calcul des indemnités régi par le protocole d’ avril 2007 qui discrimine et pénalise les personnes ayant eu des congé maternité ou maladie.

Recalculés ou pas nous sommes tous concernés ou susceptible de l’íªtre un jour.

Que faire ?

- Diffuser l’information le plus largement possible :

PDF - 59.2 ko
Recalculés des congés maternité et maladie

- Pour ceux qui ont reí§u une demande de reconnaissance de dettes émanant de Pí´le Emploi, NE PAS LA SIGNER

- Vérifier le montant de votre allocation avant et aprí¨s recalcul en vous aidant de la brochure Cap í télécharger ici

- Rejoignez le collectif pour témoigner et s’organiser en vous inscrivant í recalcules0809 cip-idf.org, une liste de discussion créée spécifiquement pour faciliter les échanges entre les concernés par cette question.


Police emploi Paris : 2500 euros d’indu débloqués í coups de pieds le 23 juin

Pour ne pas se laisser faire, agir collectivement :

Permanence CAP d’accueil et d’information sur le régime d’assurance-chí´mage des intermittents du spectacle, lundi de 15h í 18h. Envoyez questions détaillées, remarques, analyses í cap cip-idf.org

Permanences précarité, lundi de 15h í 17h30. Adressez témoignages, analyses, questions í permanenceprecarite cip-idf.org

í€ la coordination des intermittents et précaires, 14 quai de charente, Paris 19e, M° Corentin Cariou, ligne 7, Tel 01 40 34 59 74

Rien ne sert de courir, il faut tout remettre í plat !
Chí´meur(euses), précaires, entrons en résistance !

Autodéfense sociale : Pí´le emploi : Radiation et indí » annulés par l’action collective Porte d’Auteuil, etc.

Deux tracts d’intervention (modifiables), utilisable lors de chaque passage au Pí´le emploi, fut-il individuel :

La prime de 500 euros destinée í une partie des précaires ne s’obtient que sur demande

Word - 29 ko
La prime de 500 euros, mode d’emploi

Un tract Mépris et radiations, bienvenu í Pí´le emploi

Word - 39 ko
Mépris et radiations, bienvenue àPôle emploi




Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0